Menu

25% des erreurs en production ont pour origine une documentation peu claires ou une formation mal pensée, ou mal exécutée.

Je passe sur les 25% d’erreurs en production qui proviennent d’une défaillance de planification à court terme (à la maille de l’heure).

Faire du Lean, c’est bien, mais supporter les actions Lean par une documentation et une formation solide, c’est encore mieux.

Alors si vous êtes sur un site industriel et que vous souhaitez améliorer votre productivité, et réduire les erreurs humaines, cette vidéo est pour vous !

25% des erreurs humaines proviennent d’une doc et une formation mal ficelées !

 

Commencez par donner du sens !

Infobésité, surcharge cognitive,… Est-ce que ces mots vous sont connus ? Probablement… Sur un site industriel, les erreurs en production arrivent parce que :

  • des opérateurs ont 150 procédures textes à lire (150 est le vrai chiffre !)
  • des opérateurs ont peur d’exécuter leurs tâches par craint de faire une erreur
  • des cadres partent en burn-out car ils ont des instructions contradictoires d’une procédure à l’autre

Voilà la vraie vie d’un site industriel… Le tout sous une pression sur les coûts et la cadence.

Croulant sous de la documentation inutile à 80%, ils perdent le sens de leurs jobs :

  • Les processus leurs semblent brinquebalants, alors qu’ils ont été très bien conçus par des consultants grassement payés pour ça.
  • Les procédés ne sont plus maîtrisés car les anciens sont partis à la retraite.

Donc la première chose à faire, c’est de redonner du sens aux processus et aux procédés. Faites des vidéos simples de vulgarisation mettant l’accent sur les “Pourquoi”. Pourquoi le processus est utile ? Pourquoi le procédé a été conçu de telle manière ?

 

Utilisez le micro-learning pour toute la théorie

Qu’on parle de procédure ou de procédé de fabrication, il y a toujours un part de théorie. Quoi de plus barbant que de prendre connaissance de cette théorie en lisant des procédures de plusieurs dizaines de pages, ou en assistant à de soporifiques formations en salle.

Passez au micro-learning pour toute cette théorie. Aussi, faites des vidéos de moins de 5 minutes, par sujet, et par population cible. Ce sera beaucoup plus efficace.

Garder l’apprentissage sur le terrain pour les opérateurs de fabrication, avec une tablette tactile à portée de main pour consulter les vidéos de micro-learning en cas de doute.

 

Utilisez la réalité virtuelle à bon escient pour réduire les erreurs en production

Je suis toujours surpris de voir cette sorte d’euphorie autour de la réalité virtuelle ou augmentée. De mon point de vue, c’est un apport fondamental dans l’apprentissage et l’exécution assistée en entreprise.

Mais attention à l’égo et au côté geek ! Ça peut coûter très très cher. Donc, il faut balancer l’utilisation de cette technologie par une réflexion sur la valeur !

Aussi, concentrez-vous sur les étapes de procédé les plus risquées d’un point de vue sécurité ou qualité. Laissez les autres de côté. Le micro-learning suffira.

Sur ces étapes critiques, mettez au point des simulateurs d’entrainement, ou bien de l’exécution assistée. Et dans les deux cas, vous pourrez simplifier la documentation au poste de travail.

 

Si vous souhaitez en savoir plus sur ce sujet, et savoir comment faire 14 mois en 12 dans votre entreprise, inscrivez-vous sur ce site. Vous recevrez en plus votre e-book correspondant à votre métier.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Faites 14 mois en 12 ! Téléchargez l'e-book gratuit correspondant à votre métier